Les pages d'anesthésie de Jacques

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le bronchospasme

Envoyer Imprimer PDF

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires

Peut survenir à n’importe quel moment de l’anesthésie

facteurs favorisants

Bronchites chroniques

Asthme

causes

  • Irritation mécanique

  • Histamino-libération

Critères de survenue en per-op

1. Insuffisance de la profondeur d'anesthésie

l'intubation peut induire un bronchopasme réflexe suite a une anesthésie pas assez profonde.

2 Effets pharmacologiques des drogues

histamino-Iibérateurs Bronchoconstriction

Thiopental (effet bronchoconstricteur direct)

  1. Certains Terrains

  • Asthmatique

  • Bronchiteux chroniques

  • Patients Allergiques

hyper-réactivité bronchique à certains médiateurs (Ach, Histamine)

  1. Stimulation trachéale directe

  • Intubation

  • Inhalation de liquide

  • Administration de gaz respiratoires sec et froids

  • Encombrement bronchique.

  1. Diminution du volume pulmonaire

des résistances bronchiques par diminution importante du volume pulmonaire

exemple : chirurgie de l'obèse en Trendelenbourg


Critères de survenue en post-op

  • Inhalation

  • Oedème pulmonaire

  • Infection bronchopulmonaire


Diagnostic

  • Râles sibillants dans les deux champs à l’auscultation pulmonaire

  • Dyspnée expiratoire

  • Silence respiratoire = arrêt respiratoire

  • Cyanose avec diminution de la SpO2 (SpO2 < 90%)

  • Signes d’hypercapnie : Sueurs - Conscience

  • Tachycardie

  • Pouls paradoxal

  • HTA - Hypotension - Troubles du rythme

En VC :

  • Augmentation pressions d’insufflations

  • Baisse PetCO2

  • Disparition du plateau de CO2 expiré

  • Désadaptation au respirateur

En VS :

  • Tirage

  • Balancement thoraco-abdominal

  • Baisse amplitude cage thoracique


Diagnostic différentiel :

    obstruction de la sonde

    Inhalation

    intubation oesophagienne - selective

    Pneumothorax


CAT et Traitement

=>Eliminer une autre cause

 

Si PATIENT INTUBE : Il faut éliminer

  • un obstacle trachéal par aspiration (bouchon, encombrement, hernie du ballonnet)

  • un obstacle mécanique sur la sonde et les tuyaux

  • une panne de l'appareil d'anesthésie

check-List rapide

  • une intubation oesophagienne


Si PATIENT NON INTUBE :  Il faut éliminer

  • la chute de la langue en arrière

placer une Guedel, luxer la mâchoire

  • une inhalation bronchique

  • un Laryngospasme (la dyspnée est inspiratoire et cède à la curarisation)

  • =>Prévenir le MAR

  • =>Arrêt du stimuli chirurgical

  • =>Approfondir l'anesthésie avec agents bronchodilatateurs : =>Halogénés - Kétamine

  • =>Curarisation si ce n'est pas lié à une histamino-Iibération

  • =>Forcer la ventilation en ventilation manuelle sous 02 pur et halogénés car ces derniers sont très bronchodilatateurs

  • =>Intuber si nécessaire

  • =>Adapter la ventilation

Réglages :P < 50 cmH2O - I/E = 1/3 - FR = 10

  • =>Traitement spécifique

Bêta stimulant en spray dans la sonde d’intubation

  •  
    •  
      • salbutamol (ventoline)

      • isuprel, terbutamine, bricanyl,

salbutamol IV sur prescription médicale

Adrénaline si échec des autres traitements


Autres traitements possibles

    Corticoïdes en spray ou per-os

    Théophilline

    Anticholinergique : Atrovent


Prévention

=>La prémédication : Benzodiazépine, Atarax

Si terrain BPCO, infection : cure d'antibiotiques

Si asthme : corticoïdes - bronchodilatateur en Prémédication

kiné respiratoire en post-op

=>ALR +++

=>Masque laryngé +++

=>Pas de drogue histamino-libératrices

=>Halogénés +++

=>Réchauffer, humidifier les gaz.

=>Extubation précoce.

Mise à jour le Mardi, 30 Juin 2009 20:56  
Google
 

Textes relatifs à la profession

Espace Webmaster

Facebook Twitter More...

Nous avons 10 invités en ligne