Les pages d'anesthésie de Jacques

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La Thermorégulation

Envoyer Imprimer PDF
Thermorégulation

Ensemble de mécanismes qui maintiennent la température constante
Equilibre entre thermolyse et thermogénèse
Régulation nerveuse : Récepteurs périphériques à la T°C (Peau, médiastin) par le SNC. Centre régulateur : Hypothalamus.
Effecteurs : Neurologiques, orthosympathiques, endocriniens (Catécholamines, Glucocorticoïdes, hormones thyroïdiennes..
La température vient de l’ensemble des cellules
Métabolisme basal  (Anabolisme, contraction musculaire, activité enzymatique) : Cons° O2 et nutriments pour vivre
Métabolisme extrabasal (Stress, effort, digestion, lutte contre la thermolyse) : Demande augmentée

Thermogénèse

Lutter contre la thermolyse

 

Vasoconstriction périphérique (Récepteurs α)
Modif du comportement : Se frotter les mains – Manger plus...

Thermogénèse

 

Frissons (grosse consommation d’O2
Lyse de la graisse brune des enfants qui se trouve autour des gros vaisseaux

Thermolyse
Conduction : Les callories se déplacent par contact du chaud au froid
Fonction de la surface de contact et de la capacité d’absorption
Radiation : Emission dans l’infrarouge, énergie photonique
Convection : Fluide qui passe devant le corps et est renouvellé, débit
Fonction du gradient de T°C, de surface d’échange, du débit de flux
Evaporation : Gradient de pression partielle d’eau, perspiration (eau des capillaires) toujours dans le sens de la perte

Répartition de la chaleur dans le corps

 

Noyau = Régions qui ne supportent pas l’hypothermie (coeur, cerveau, foie, reins, poumons)
Protection : Vasoconstriction pour protéger le milieu intérieur : La T° Centrale diminue aprés la T° périphérique
Variations : Selon la journée, les pathologies (thyroïde), selon les produits qui dépriment le SNC, expo au froid, au chaud…

Hypothermie
Définition :
 Hypot° < 36
34 < ht° < 36 : hypothermie modérée
30 < ht° < 34 : hypothermie moyenne
ht° > 30 : hypothermie sévère
à 28°C : Etat de mort apparente

Causes
Exposition majeure au froid (sport alpin)
Noyade en eau froide
Personnes agées et enfants
Ethyliques et intoxications
Sepsis
Hypothyroïdies
Comas
Hémorragies méningées
Clinique
34 à 36°C : Phénomène de lutte : Tachycardie, Polypnée, Anxiété
< 34°C : Epuisement : ↓° Qc, FR, Activité neuro. Bradycardie, BAV, Onde T aplatie
Paraclinique
Anurie car ↓° Qc
Polyurie rare mais de mauvais pronostic
Hyperglycémie (insuline inefficace)
Allongement du temps de coag
GDS : Alcalose avec problème de potassium
Courbe de Bancroft déviée à gauche (Hb + affine à l’O2)

Hypothermie périopératoire involontaire

 

Physiologie
Anesthésie :Activité basale et extrabasale diminuées
Pertes augmentées (convection, contact, perfusion, flux laminaire..)
Thermostat déréglé car cerveau endormi
Mécanismes de défense disparus car curarisation (pas de mouvements)
Vasodilatation : perte de protection du noyau
Exposition du corps
Réveil : Frissons : ↑° consommation O2 : Risque d’ischémie myocardique difficle à diagnostiquer
Hyperventilation
Malaise jusqu’à troubles neurologiques car pas assez d’Oxygène au cerveau
Hypoxémie relative
Réchauffement : Vasodilatation brutale → ↓° TA : Risque de collapsus par révélation d’une hypovolèmie cachée par la vasoconstriction
Augmentation de la durée d’action des drogues car diminution de leur élimination

Cas de l’hypothermie majeure < 28°C
Absence de besoin en agents anesthésiques, vasoconstriction, le sang devient plus visqueux et troubles complexes de l’hémostase

Traitements
Moyens disponibles


Conduction

Limitation des pertes (draps chauds, matelas chauffant, couvertures chauffantes

Evaporation

Aucun moyen de lutter contre

Radiation

Couverture alu, lampe infrarouge en pédiatrie

Convection

Le plus sûr des moyens : Réchauffeur à perfusion, transfusion
Cuve ou circuit fermé
Convection externe forcée : Warm Touch
Dialyse péritonéale
CEC

Traitement du frisson
Peut exister en cas d’absence d’hypothermie (Halogénés, Ethomidate
Si ventilé : Sédater
Si extubé : Draps chauds, analgésier correcte, sédation légère (Propofol), Clonidine, Prostigmine
Hypothermie sévère en Réa
Réchauffement progressif par la ventilation mécanique
Tolérer l’hypotension
Adapter PetCO2 Ne pas hyperventiler
Compenser les pertes
Si < 28°C CEC en urgence jusqu’à 30°C

Mise à jour le Mercredi, 24 Juin 2009 19:05  
Google
 

Textes relatifs à la profession

Espace Webmaster

Facebook Twitter More...

Nous avons 15 invités en ligne